BY COURTESY

Story

De l’amour, de l’humour et du chien!

Dire de Dan qu’il traverse une mauvaise passe serait très en dessous de la réalité: alors qu’il vient de perdre son boulot, sa petite amie lui annonce qu’elle le quitte. Cerise sur le cupcake, elle lui laisse Doggo, le chien le moins sexy que la Terre ait portée. By Courtesy publie un moment de cette rafraîchissante comédie britannique.

—courtesy Cyril Skinazy

Doggo passe une excellente nuit. Pas moi. Allongé sur le dos, je le sens à travers la couette, appuyé de tout son poids contre ma cuisse. Il doit trouver le contact rassurant, comme moi d’ailleurs, parce que dés que je bouge un peu la jambe, il se déplace en même temps. Peut-être est-ce une ancienne habitude—il dormait sans doute sur le lit de son ancien maître—et lui a fallu tout ce temps pour se sentir assez en confiance et faire pareil avec moi. Il tressaille dans son sommeil, pousse un petit gémissement. De quoi peut-il rêver? De son ancienne vie?

C’est bizarre, je n’ai jamais réfléchi à ca avant. Je ne sais quasiment rien de son passé Clara m’a simplement dit que ca n’était pas un chien abandonné, qu’il venait d’une bonne maison où il était heureux. Je veux bien le croire. Il n’est in craintif ni rétif comme un chien qui aurait souffert. Ce n’est pas une de ces pauvres bêtes qui tremblent de tous leurs membres dés qu’elles-mêmes espèrent recevoir ne serait ce que la plus passagère des attentions. Certes il aime qu’on le caresse, mais il n’hésite pas à vous faire comprendre d’un regard impérieux qu’il en a assez. Je ne l’en respecte que plus. Il est indépendant, sur de lui sans jamais céder à la prétention, conscient de son intelligence mais sans vantardise; quant aux illusions dont il se berce sur son apparence, elles sont touchantes. Si je devais le comparer à un personnage de la littérature, ce serait Hercule Poirot.

Ah Hercule! Enfin un nom qui lui irait bien à ce petit galopin. Prononcé à la française, bien entendu. En anglais ca fait trop penser au héros grec et à ses douze travaux. Le courage et la force ne sont pas des qualités que j’associerai spontanément à Doggo. Hercule… Oui c’est pas mal, mais pas encore mieux que Doggo.

Je pose la main sur lui aussi doucement que possible pour ne pas le réveiller. Est-ce la chaleur de son corps ou le mouvement régulier de sa cage thoracique qui se soulève, toujours est il que je ne tarde pas à le rejoindre au pays des songes.

En attendant Doggo, de Mark Mills, Belfond Éditions.

Dans ce numéro: